L’ambiguïté politique et artistique des frères Gao

Posté le 17 janvier 2010 par imaginairescreatifs dans *Dessin, Peinture, Sculpture

gaocotesacotes.jpgConnaissez vous ces deux artistes activistes chinois, qui jouent des formes et de la politique? Zhen et Qiang Gao, nés respectivement en 1956 et en 1962 à Jinan, dans la province du Shandong, sont aujourd’hui des artistes incontestés et très remarqués au niveau international. Ils ont actuellement installé leur atelier dans le célèbre Dashanzi Art District de Pékin aux côté d’autres artistes contemporains.

 

Le but pour les deux frères est de créer par la photographie, la sculpture, la vidéo et même la peinture des oeuvres controversées à vocation politique et polémique. Ils veulent d’abord rompre avec le Nouveau Réalisme né dans les années 80, pour ensuite s’imposer comme maîtres de l’Avant-Garde chinoise. Malgré la censure, la surveillance et les saisies de leurs créations, ils continuent de nous proposer des idées originales et osées, pensées d’une façon artistiquement correcte. Ce qui les fait connaître du grand public sont les différentes représentations altérées de Mao Tsé-Toung, ainsi que le refus d’une tradition nationaliste formelle. Leurs oeuvres provoquent notre pensée, notre imaginaire et nous donnent un aperçu singulier de la situation politique et sociale de la Chine actuelle.

 

Courageusement, ils créent « Miss Mao », la version féminine et opulente du célèbre personnage dominant de la République populaire chinoise, le parti communiste étant perçu comme la mère de la patrie, qui elle est souvent dotée d’un nez de Pinocchio, symbole de belles paroles et de mensonges publics. Dans les oeuvres des frères Gao, Mao Tsé-Toung est effectivement pris pour cible, mais jamais dans l’excès, car elles ouvrent notre horizon sur la fierté et l’admiration, autant que sur la peine, les remords et la détresse.

 

Actuellement en Chine, les artistes n’ont pas encore tous les moyens d’expression nécessaires selon les deux frères. Il existe la possibilité de traiter librement des sujets politiques et sociaux, mais l’interdiction de critiquer explicitement les symboles ou les dirigeants chinois persiste. Zhen Gao a dit : « Je souhaite que tout le peuple chinois soit un jour capable d’accepter et de comprendre », il est vrai que ce n’est pas si facile pour ces deux artistes provocants et audacieux de se faire apprécier du public chinois et des autorités, qui les surveillent et les bloquent en permanence.

 

Des créatures très osées ont fait sensation comme par exemple « Miss Mao Confinment », une sculpture féminine de Mao accouchant d’un dragon rouge vif. Hallucinante de puissance la déformation des symboles de domination, de pouvoir mais aussi l’emblème de l’Empereur dynastique représentés par le fameux dragon. Cette oeuvre a d’ailleurs été saisie par la douane chinoise après son apparition dans une galerie de New-York, les douaniers la gardent toujours. On peut aussi s’arrêter sur « Mao’s Guilt », une sculpture représentant grandeur nature le corps de Mao, à genoux, soumis, exprimant de lourds remords et un vif besoin de confession. La tête a été volontairement séparée du corps afin d’échapper à la censure politique. Elle reste gardée dans un endroit tenu secret et remise sur le corps uniquement pour les grandes occasions.

 

Les frères Gao forgent leur caractère politique notamment lors de la révolte des étudiants, ouvriers et artistes de Tien’anmen en 1989, mouvement qui voulait dénoncer la corruption  des hauts dirigeants chinois. Depuis ils s’affichent comme des artistes engagés, ayant conscience du potentiel de leur pays mais encourageant la dénonciation de la déshumanisation, la pression du libéralisme dont la Chine est aujourd’hui victime. Ils ne font que défendre cette terre en brutale évolution ainsi que les habitants démunis, les uns sur les autres, perdus dans leur solitude quotidienne. Ils nous offrent une mise en relief très spéciale des aspects politiques et historiquement sociaux de leur Chine contemporaine.

 

A deux, ils sont plus forts et peuvent alors montrer, à travers les galeries du monde entier, la vulnérabilité humaine causée par les mutations des villes chinoises. Dès les années 80, les villes principales se développent et provoquent l’exode rural vers les grandes agglomérations. Il faut alors redéfinir l’espace du privé, la condition de l’être humain et de son corps, mis à rude épreuve par la société. C’est exactement ce que nous montrent les frères Gao, notamment à travers des expositions comme « Utopia of Construction » ou encore « The Sense of Space ».

 

Si le sujet vous intéresse, sachez que les frères Gao ont aussi écrit des essais critiques sur l’art contemporain comme par exemple « The Report of Art Environment » ou « The Current State of Chinese Avant-Garde ».

 

Un très bon aperçu et toutes les nouveautés sur le site  http://www.gaobrothers.net

Photographies :

 » Goodbye Tienanmen », 2007

gaobrothersgoodbyetiananmen2007.jpg

« Morning Exercise », 2004

gaobrothersmorningexercise2004.jpg

  »Twenty People Hired To Hug », 2001

gaobrothers20peoplehiredtohug2001photograph.jpg

« The Forever Unfinished Building », 2008

theforeverunfinishedbuildingno42008.jpg

« Tv N°1″, 2000

tvno12000.jpg

« Sense of Space », 2000

gao.jpg sensdelespaceprires2000.jpg

 Mao 

798gaobrothersmao3.jpg

 

Sculptures :

« Miss Mao »

missmaogaobrothers.jpgmissmaon3gaobrothers2007.jpg273297.jpg

« Miss Mao Confinment »

missmaoconfinmentgaobrothers.jpgbeijingnov08084.jpg

« Mao’s Guilt »

 maosgiult2.jpgmaosguilt.jpg

« La prostituée misérable », Pékin

laprostituemisrablefrresgaopkin.jpg

« Execution of Christ » : Un Jésus Christ faisant face aux soldats de Mao, prets à le fusiller.

executionofchrist.jpg

« Miss Mao », NY, 2009

missmaonewyork2009.jpg

2 Commentaires le “L’ambiguïté politique et artistique des frères Gao”

  1. Victoire Coindreau

    Bonjour,

    Tout d’abord, merci beaucoup pour cet article, bien renseigné et fourni. Je vous écris aujourd’hui car étudiante en Sciences Politiques, j’effectue un mémoire sur le renouveau culturel en Chine, et m’intéresse donc à l’art contemporain chinois, notamment dans ses rapports à la politique. J’aimerais donc savoir quelles sont vos sources, si vous en savez un peu plus sur le sujet… En espérant une réponse de votre part, très cordialement,

    V.Coindreau

  2. imaginairescreatifs

    Bonjour Victoire,

    merci pour l’intérêt que vous portez à mon article (pas très récent) et je compatis avec ta curiosité car je suis moi aussi étudiante.
    Malheureusement je n’ai pas de sources à te fournir car j’ai moi même pioché à droite à gauche sur le net et dans les musées les informations qui m’ont permis de construire l’article.

    J’espère reprendre bientôt l’écriture de mon blog, car c’est un espace qui me passionne. A bientôt donc.

    Margaux

Répondre

D'autres nouvelles

*Art de rue

JR Art artiste activiste

  Cet expert de l’art « infiltrant », qui s’expose dans les ...

Les pochoirs de Miss Tic

 C’est le moins que l’on puisse dire : cette artiste ...

*Bande dessinée

Ironie et polémique selon Art Spiegelman

 Connaissez-vous ce scénariste et dessinateur de bande dessinée, devenu incontournable ...

Le talent décalé de Gotlib

  Humour, parodie et absurde décalé.. voila quelques mots qui ...

*Cinéma

Des bébés…

Sur une idée originale d’Alain Chabat (qui doit sûrement adorer ...

Bahman Ghobadi ou l’engagement pour la liberté

  Impressionnant ce réalisateur, scénariste, producteur et acteur aussi ! Bahman Ghobadi ...

Pedro Almodovar : l’ambition d’un cinéma anti-conformiste

                Que de belles femmes, que de couleurs, que ...

*Dessin, Peinture, Sculpture

L’ambiguïté politique et artistique des frères Gao

Connaissez vous ces deux artistes activistes chinois, qui jouent des ...

L’Allemagne, fière de la Ruhr, capitale culturelle européenne en 2010

L’année 2010 nous montrera la puissance et le potentiel culturel ...

La monumentalité selon Anish Kapoor

 Surprenant sculpteur du monumental, Anish Kapoor est un artiste britannique, ...

Le gigantesque Ron Mueck

 Artiste contemporain audacieux, il franchit les codes dimentionnels pour troubler ...

I amsterdam !

 Ville de nouvelles ou anciennes tendances artistiques, cité des imaginaires créatifs par ...

*Littérature

Un auteur dans son siècle : Marie N’Diaye

  Auteur et femme accomplie exilée à Berlin, Marie N’Diaye est ...

*Musique

La musique robotisée, vous en avez révé, ils l’ont fait… Les images se passent de commentaires, mais pas de vos réactions.

  Automatisme musical.   Musique robotique par RoboCross.   Qu’est-ce que ça vous ...

Woodstock (1969) : Contre-culture hippie et flower power.

 Sur les petites terres d’un fermier, à quelques kilomètres de ...

Le Beat-Box, ou l’art de faire de la musique avec notre corps.

Boîte à rythme et percussions humaines.. ça fait sourire les ...

Michael revient nous !

Jackson.. qui aurait cru que ce nom entrerait à ce ...

actu journalistique

Dit maman, comment on devient journaliste ?

  Avis aux lecteurs, article fortement engagé sur fond de ...

artistes proches

L’osmose en chansons de Jacob Amsellem

  C’est avec un grand plaisir que je vous donne ...

« Jack » : la plume d’un auteur, la main d’un guitariste…

 … Et je rajouterais la tendresse d’un artiste proche. Et oui, dans ...

Philippe : sculpteur et dessinateur sur fond d’écologie

  Et oui, le premier artiste proche est de la famille. Phil, dans sa ...

coups de coeur

Jeff Dunham : celui qui réveille les Etats-Unis à grands coups de marionnettes

Le plus drôle et le plus talentueux des ventriloques est ...

La BD décalée d’Hélène Bruller

                                                           Je connais depuis un certain temps l’humour complètement décalé ...

édito

Dur Dur de vouloir être journaliste …        

En Art il est question d’actualité, en actualité il est ...

Vous n’avez pas l’impression que dehors tout le  monde s’épie, ...

Paroles d’artistes    » Une oeuvre d’art est un coin de la ...

Bienvenue à tous !

 Pas besoin de me présenter car si vous êtes là, ...

Christophe Dadié au coeur d... |
Titia Créations... |
mes petits papier... Myla |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | huile ou aquarelle
| MAROQUINERIE GAKOU
| La Maga