Des bébés…

Posté le 2 juillet 2010 par imaginairescreatifs dans *Cinéma

namibien.jpg Sur une idée originale d’Alain Chabat (qui doit sûrement adorer l’humour que peuvent dégager les bébés), Thomas Balmès nous livre ici un documentaire extrêmement bien filmé tout en légèreté et en douceur.

Suis-je moi-même totalement objective ? Sûrement pas, car j’avoue ma fascination et mon amour pour les bébés qui par leurs gestes innés et naïfs transmettent selon moi une vivacité et un enthousiasme à toutes épreuves.

Quatre nouveaux-nés, castés avant leur naissance avec leurs parents sont suivis pendant un peu plus d’un an par les caméras de Thomas Balmès, qui tente de nous montrer comment aux quatre coins du monde, la naissance et la vie se mettent en marche : les habitudes, les coutumes ou encore les premières fois, tout les éléments les plus primaires sont réunis ici pour notre découverte.

En regardant « Bébés », on rit donc beaucoup, du moins si on les aime. On découvre des images tout à fait étonnantes, drôles et intelligentes. Un énorme travail de cadrage et de montage (Reynald Bertrand et Craig McKay au montage) sublime le documentaire qui apparaît à nos yeux presque comme une fiction. En réalité c’est une « non fiction » qui repose entièrement sur de l’observation. Au total, le film comptabilise deux ans de tournage pendant lesquels le réalisateur a cumulé 40 allers-retours en avion, plus de 400 heures de rushs filmés pour environ 400 jours de prises de vue. Une volonté de filmer pendant longtemps pour faire ressortir une simplicité qui apparaît rarement sous cette forme au cinéma.

La grande originalité apportée volontairement par le réalisateur est la non traduction des dialogues, qui rend le film encore plus mystérieux : le spectateur est totalement plongé dans l’univers du bébé qui observe, qui découvre, qui apprend.

Dès le départ, un gigantesque écart s’installe entre ces bébés qui ne naissent pas tous de la même manière. Le décalage est immédiatement placé entre les bébés namibien et mongol, qui vivent dans de rustres conditions et les bébés américain et japonais qui eux, bénéficient d’ores et déjà de l’opulence de la communication et de la consommation. Ici tout est visible, comme aussi leurs ressemblances dans les sentiments ou dans les réactions. Le documentaire est à la fois très naturel, il montre des plans séquences, un rien mis en scènes et à la fois il sait ce qu’il veut montrer, ce qu’il veut raconter : comment un bébé naît, apprend à vivre avec son entourage puis seul, comment il comprend et comment il s’émancipe pour devenir quelqu’un. C’est l’évolution, la métamorphose qui est mise à nue à travers les premiers pas. D’ailleurs parlons-en des premiers pas. Il semble ici qu’ils soient le but ultime de chaque bébé, qui systématiquement lorsqu’il se met pour la première fois debout (tout seul et sans se tenir) éprouve quelque chose d’unique. Une joie incommensurable qui se lit sur leur visage, une satisfaction qui laisse penser que dans leur tête, il est là, le sens de la vie. Se tenir debout signifie alors je suis quelqu’un et je vais pouvoir faire de grandes choses.

Des gros plans des visages ou des étreintes avec les parents sont des images très émouvantes. Les plans au contraire très larges inscrivent les bébés dans leur contexte et les replacent par rapport à la condition humaine. Chacun son rythme, son milieu, sa condition, sa famille, mais tous véritablement cernés de près par le réalisateur qui nous montre que la toilette, le repas, l’éveil, le sommeil, la découverte, le refus puis l’affirmation sont très différents selon les cultures. C’est là toute la singularité de la vie et c’est formidable d’avoir pu le montrer au grand public.

Enfin, qui dit sans paroles, dit Musique et sur ce plan, pas de doute c’est du lourd. La bande originale de Bruno Coulais, le compositeur des Rivières Pourpres (Mathieu Kassovitz) Microcosmos (Claude Nuridsany, Marie Pérennou), Le Peuple Migrateur (Jacques Perrin), Les Choristes (Christophe Barratier) et plus récemment de Caméléon (Jean-Paul Salomé), laisse ici s’évader un vent musical de plaines, de montagnes ou de verdures. C’est une ponctuation très discrète et parfaitement calculée qui fait le rythme et l’originalité du documentaire.

Une vraie leçon de vie expliquée par la vie elle-même. Un univers qui laisse à penser… Attention, vous ne verrez plus les bébés comme avant !

 

hattie.jpg  hattie2.jpg

 

jap.jpg jap2.jpg

mongol.jpg mongol2.jpg

nam.jpg nam2.jpg

bebesthomasbalms.jpg

 

Un Commentaire le “Des bébés…”

  1. plombier creteil

    Bonsoir,
    J’ai découvert votre blog sur Google par hasard, et j’ai trouvé un Blog très joli à parcourir.
    Je vous remercie beaucoup de mettre en partage tous ces articles avec nous.
    Continuez comme cela ;)

Répondre

D'autres nouvelles

*Art de rue

JR Art artiste activiste

  Cet expert de l’art « infiltrant », qui s’expose dans les ...

Les pochoirs de Miss Tic

 C’est le moins que l’on puisse dire : cette artiste ...

*Bande dessinée

Ironie et polémique selon Art Spiegelman

 Connaissez-vous ce scénariste et dessinateur de bande dessinée, devenu incontournable ...

Le talent décalé de Gotlib

  Humour, parodie et absurde décalé.. voila quelques mots qui ...

*Cinéma

Des bébés…

Sur une idée originale d’Alain Chabat (qui doit sûrement adorer ...

Bahman Ghobadi ou l’engagement pour la liberté

  Impressionnant ce réalisateur, scénariste, producteur et acteur aussi ! Bahman Ghobadi ...

Pedro Almodovar : l’ambition d’un cinéma anti-conformiste

                Que de belles femmes, que de couleurs, que ...

*Dessin, Peinture, Sculpture

L’ambiguïté politique et artistique des frères Gao

Connaissez vous ces deux artistes activistes chinois, qui jouent des ...

L’Allemagne, fière de la Ruhr, capitale culturelle européenne en 2010

L’année 2010 nous montrera la puissance et le potentiel culturel ...

La monumentalité selon Anish Kapoor

 Surprenant sculpteur du monumental, Anish Kapoor est un artiste britannique, ...

Le gigantesque Ron Mueck

 Artiste contemporain audacieux, il franchit les codes dimentionnels pour troubler ...

I amsterdam !

 Ville de nouvelles ou anciennes tendances artistiques, cité des imaginaires créatifs par ...

*Littérature

Un auteur dans son siècle : Marie N’Diaye

  Auteur et femme accomplie exilée à Berlin, Marie N’Diaye est ...

*Musique

La musique robotisée, vous en avez révé, ils l’ont fait… Les images se passent de commentaires, mais pas de vos réactions.

  Automatisme musical.   Musique robotique par RoboCross.   Qu’est-ce que ça vous ...

Woodstock (1969) : Contre-culture hippie et flower power.

 Sur les petites terres d’un fermier, à quelques kilomètres de ...

Le Beat-Box, ou l’art de faire de la musique avec notre corps.

Boîte à rythme et percussions humaines.. ça fait sourire les ...

Michael revient nous !

Jackson.. qui aurait cru que ce nom entrerait à ce ...

actu journalistique

Dit maman, comment on devient journaliste ?

  Avis aux lecteurs, article fortement engagé sur fond de ...

artistes proches

L’osmose en chansons de Jacob Amsellem

  C’est avec un grand plaisir que je vous donne ...

« Jack » : la plume d’un auteur, la main d’un guitariste…

 … Et je rajouterais la tendresse d’un artiste proche. Et oui, dans ...

Philippe : sculpteur et dessinateur sur fond d’écologie

  Et oui, le premier artiste proche est de la famille. Phil, dans sa ...

coups de coeur

Jeff Dunham : celui qui réveille les Etats-Unis à grands coups de marionnettes

Le plus drôle et le plus talentueux des ventriloques est ...

La BD décalée d’Hélène Bruller

                                                           Je connais depuis un certain temps l’humour complètement décalé ...

édito

Dur Dur de vouloir être journaliste …        

En Art il est question d’actualité, en actualité il est ...

Vous n’avez pas l’impression que dehors tout le  monde s’épie, ...

Paroles d’artistes    » Une oeuvre d’art est un coin de la ...

Bienvenue à tous !

 Pas besoin de me présenter car si vous êtes là, ...

Christophe Dadié au coeur d... |
Titia Créations... |
mes petits papier... Myla |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | huile ou aquarelle
| MAROQUINERIE GAKOU
| La Maga